La conversation silencieuse


Dans mon inter­ven­tion « Que savons-​nous de l’identité, des com­por­te­ments et des attentes des lec­teurs de Revues​.org en 2008 et 2009 ? », don­née à l’ENSSIB au début du mois, dans le cadre de la jour­née « Diver­sité des pra­tiques docu­men­taires numé­riques dans les champs scien­ti­fiques (INTD — ens­sib — URFIST) », j’ai com­mencé à tirer quelques ensei­gne­ments de l’enquête actuel­le­ment en cours auprès des lec­teurs de Revues​.org (il est tou­jours temps d’y répondre !). J’ai éga­le­ment for­mulé quelques hypo­thèses sur la fidé­lité des lec­teurs de blogs scien­ti­fiques, sur la base d’une ana­lyse rapide des logs des serveurs.

Les obser­va­teurs ont par­fois ten­dance à mesu­rer la réus­site du modèle du car­net de recherches en comp­ta­bi­li­sant le nombre et la lon­gueur des com­men­taires. Il s’agit d’un indi­ca­teur quan­ti­ta­tif trom­peur et lar­ge­ment inadapté, car on devrait aussi mesu­rer les usages de cita­tions, qui sont en géné­ral exploi­tables grâce aux rétro­liens, ces back­links qui font par­tie du coeur de l’économie d’écriture et de lec­ture des car­nets. Cela ne per­met­trait de noter qu’une infime mino­rité de réac­tions, au sein de l’écosystème homo­gène des car­nets. Dans les publi­ca­tions pro­pre­ment dites, le blog n’a pas acquis une légi­ti­mité suf­fi­sante pour y obte­nir un large droit de cité. Il faut, alors, que l’auteur d’un article mul­ti­plie les contor­sions pour citer un car­net sans le citer vrai­ment, puisqu’il ne s’agit pas d’une véri­table publi­ca­tion… tout en res­tant un puis­sant réser­voir d’idées. Plus encore, il ne fau­drait pas négli­ger la conver­sa­tion silen­cieuse qui se noue entre l’auteur et ses lecteurs.

Le com­por­te­ment du lec­to­rat des car­nets de recherche, pour ce qui en est connu à l’heure actuelle, semble confir­mer cette hypo­thèse : le car­net de recherche n’est pas un lieu de publi­ca­tion clas­sique. Il semble que le lec­to­rat des car­nets soit plus concen­tré et plus fidèle que celui des revues. C’est, du moins, ce que laissent pen­ser la com­pa­rai­son des don­nées de fré­quen­ta­tion des revues les plus consul­tées de Revues​.org, le por­tail de revues en sciences humaines et sociales, et des car­nets les plus fré­quen­tés d’Hypothèses, une pla­te­forme de car­nets de recherches en sciences humaines et sociales. Tech­ni­que­ment et sta­tis­ti­que­ment, les mesures ont été réa­li­sées dans des condi­tions stric­te­ment iden­tiques. Elles sont donc com­pa­rables. On éta­blit, pour chaque site, un « taux de fidé­lité », qui est le nombre de visites divisé par le nombre de visi­teurs. Plus le taux est proche de 1, plus il est rare de voir un visi­teur reve­nir sur un site dans le même mois. Plus le taux s’élève au-​dessus de 1, plus le nombre de retours s’élève. Une telle mesure met en évi­dence des com­por­te­ments de consul­ta­tion des revues fai­ble­ment fidèles (de 1,2 à 1,5), et des consul­ta­tion des car­nets à la fois plus faibles quan­ti­ta­ti­ve­ment et plus denses qua­li­ta­ti­ve­ment, le nombre de per­sonnes reve­nant régu­liè­re­ment consul­ter le car­net étant appa­rem­ment plus élevé (de 1,9 à 4,4).

Visi­teurs uniques
(mai 2009)
Visites
(mai 2009)
Taux de fidé­lité
Polit­bis­tro (carnet) 1000 4400 4,4
L’édition élec­tro­nique ouverte (carnet) 5000 17000 3,4
Eva­lua­tion (carnet) 3000 7500 2,5
Quanti (car­net) 2600 5500 2,12
Culture et poli­tique arabe (carnet) 10000 19000 1,9
Cultures & conflits (revue) 26000 39000 1,5
Cyber­geo (revue) 40000 58000 1,4
Bal­ka­no­lo­gie (revue) 4200 5400 1,3
Clio (revue) 36000 43000 1,2
Nuevo mundo (revue) 85000 98000 1,2

16 réflexions au sujet de « La conversation silencieuse »

  1. Ping : Blogo-Numericus » Archive du blog » Comment mieux faire connaître mes recherches ?

  2. Ping : Les défis environnementaux des villes tunisiennes : le compte-rendu | Rumor

  3. Ping : Trames et thèmes : au fil des Lieux de savoir | Lieux de savoir

  4. Ping : Comment je blogue | Rumor

  5. Ping : Le “carnet” de recherche | L'infusoir

  6. Ping : Le carnet de thèse | Espaces Réflexifs

  7. Ping : Le carnet de thèse | Espaces Réflexifs

  8. Ping : Le carnet réflexif (V). Être lisible plutôt que lu | Espaces Réflexifs

  9. Ping : [Bibliographie] Le blogging scientifique | LASPIC | Carnet

  10. Ping : “La vie réelle d’une doctorante 2.0”, M. Faury pour l’Infusoir, Vases communicants de juin 2012 | Ressources pour la thèse et au-delà

  11. Ping : Une Villa, un espace de recherche, un lieu de discussion ? – Parenthèse entre juin et juillet | Espaces Réflexifs

  12. Ping : Le carnet de recherche comme pratique de chercheur.e.s – Un billet prévu prenant une direction imprévue. | L'infusoir

  13. Ping : Mareike König: Die Entdeckung der vernetzten Vielfalt: Geschichtsblogs auf der internationalen Plattform hypotheses.org - historyblogosphere - Bloggen in den Geschichtswissenschaften. Ein Open Peer Review-Buchprojekt

  14. Ping : Le blogging scientifique sur hypotheses.org | Ressources pour la thèse et au-delà

  15. Ping : Un angle mort ? Les infrastructures pour les SHS en général et pour les carnets de recherche en particulier | Blogo Numericus

  16. Ping : Espaces Réflexifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.